Le Judo à Cannes, c'est...

Page réorganisée

le 29 décembre 2006

Nous sommes le








 

Google    
Recherche WWW     Recherche sur Cannes-Judo



Arbre de Noël au dojo des Coteaux


au Kwaï


millesime
2006 - 2007

toutes les photos


Résultats Sportifs
Cannes-Judo Compétitions
2003 - 2004

La réussite, c'est pour 70 % avec la tête et la volonté, et 30 % avec le corps.

David DOUILLET.


Championnat de France Individuel Senior 3° division, à Paris le 6 juin 2004

Olivier Bouchet champion de France passe en deuxième division la saison prochaine

Jérôme Tinarelli : Olivier a gagné tous ses combats par ippon, le premier grâce à son spécial au sol alors qu'il était mené par un yuko, il n'était pas encore bien entré dans la compétition. Un superbe balayage en reprise de garde lui donne la victoire au deuxième combat. En quart de finale, il prend ippon sur un harai-goshi mais les arbitres admettent qu'il n'y avait que waza-ari et, en reprise de garde, il fait un mélange de o-goshi - harai-goshi et gagne par ippon. En demi-finale, il remet son étranglement lors de la première saisie et gagne par ippon. En finale, il prend un yuko sur un oshi-gari mais il enchaîne directement sur une clé de bras. En moins de trente secondes l'affaire était réglée. C'est le résultat d'un travail sérieux.
Patrick Demenech : notre week end à Paris s'est très bien terminé avec Olivier Bouchet qui représentait Cannes-Judo dans la catégorie des moins de 81 kg. Un grand bravo à Olivier qui nous ramène une médaille d'or avec le titre de Champion de France. Je félicite Olivier, non seulement pour son titre, bien sûr, mais aussi pour son esprit. C'est un garçon sur qui on peut compter. Il est toujours présent lorsqu'on a besoin de lui. Merci encore et bravo !

Critérium Benjamin(e)s de Printemps, à Carros le 6 juin 2004

Kévin Pillet-Desjardins 2°
Cédric Calvez 3°
Christian Bonfils 3°
Loutoufi Mlinde 3°
Fiona Guarinos 3°

Robert Tendil : bon comportement de nos Benjamins qui obtiennent, pour la plupart, des médailes d'argent ou de bronze.

Championnat de France par Equipes Seniors, à Paris le 5 juin 2004

Guillaume Boy [-66]
Nicolas Battesti [-73]
Daniel Ravin [-81]
Olivier Bouchet [-81]
Jérôme Tinarelli [-90]
Mathieu Durst [-90]
Cédric Peny [+90]
Patrick Demenech : notre équipe a passé un premier tour relativement facilement contre une équipe de Picardie par quatre victoires à une. Ensuite, nous étions opposés à une équipe de Sartrouville, une équipe très très forte dans toutes ses catégories et entraînée par par Michel Novak. Nous perdons quatre à un et, malheureusement, l'équipe de Sartrouville n'a pu passer l'obstacle de Franche-Comté-Judo, ce qui fait que nous n'avons pas pu être repêchés.
Nous n'avions pas été favorisés par le tirage au sort puisque dans son quart de tableau il y avait deux grosses cylindrées et cela se retrouve sur la fin puisque Sartrouville et Franche Comté Judo se retrouvent sur le podium.

Championnat de France par équipes Juniors à Paris, le 30 mai 2004

Guillaume Boy [-66]
François Lagalla [-81]
Teddy Hodiquet [-73]
Régis Meissner [+81]
Sébastien Chiari [-60]
Quentin Thurier [-60]
Jean-Baptiste Gros [+81]
Alexandre Laprevotte [-81]
Patrick Demenech : après le titre de champion PACA, on espérait une place dans les cinq premiers. Malheureusement, l'équipe n'a pas pu passer le deuxième tour. C'est une très grosse déception, je pense que cette équipe avait les moyens d'aller beaucoup plus loin mais certains n'ont pas tenu la distance physiquement et cela nous a coûté des points. Il faut maintenant travailler pour la saison prochaine pour être enfin compétitifs. Le seul point positif de ce championnat est le retour en forme de Guillaume Boy qui a gagné ses combats de brillante manière ainsi que François Lagalla qui commence à mieux gérer ses combats. Cela est positif pour l'avenir.

Challenge de Mandelieu, le 29 mai 2004

Une centaine de jeunes compétiteurs se sont affrontés sur les six tatamis mis à leur disposition.

Championnat de France Individuel Seniors 2° division à Paris, le 23 mai 2004

Jérôme Tinarelli 7°, retrouve la 1° division

Patrick Demenech : trois représentants Cannois s'étaient qualifiés pour les championnats de France. En -66 kg, Guillaume Boy, qui est Junior troisième année avait disputé un championnat de zone intéressant en terminant troisième. On avait espéré quelque chose de bien pour Guillaume. Il a commencé par gagner son premier combat qui était basé sur l'attaque. Pour le deuxième combat, il rencontre le vice-champion de France de l'année dernière. Là, on a pu mesurer la différence qu'il y a entre un Junior et un Senior de haut niveau. Manque de chance, son adversaire ayant perdu par la suite, Guillaume n'a pas pu être repêché. Ce que j'espère maintenant, c'est que Guillaume remonte très haut au niveau du mental et que l'on pourra compter sur lui pour les prochains championnats par équipes Juniors et Seniors.
En -90 kg, Jérôme Tinarelli a fait un championnat sérieux, il termine septième et du coup, il remonte en première division mais je crois que Jérôme doit se poser les bonnes questions pour pouvoir passer un certain cap. Il remonte en première division, c'est bien mais je crois qu'il a d'autres ambitions. Pour atteindre ses objectifs, il faut non seulement qu'il se pose les bonnes questions mais aussi qu'il écoute et qu'il applique, s'il veut passer le dernier tremplin.
En -100 kg, Cédric Peny a rencontré un élève de Michel Novak et il s'est fait surprendre d'entrée au kumi-kata, il perd par ippon et n'a pas été repêché.
C'est un championnat où je reste un petit peu sur ma faim et j'espère qu'il va y avoir une remise en question de certains, de manière à ce que cela nous soit profitable pour les championnats par équipes.

Ceintures de couleur au Luc, le 23 mai 2004
Elodie Coursia 1°

Challenge Benjamin(e)s Emile Roux, le Cannet, le 22 mai 2004
Fiona Guarinos 1°
Cédric Calvez 1°
Kevin Pillet-Desjardins 1°
Vincent Pawlowski 1°
Ange Coursia 2°
Anthony Guarinos 3°
Loutoufi Mlinde 3°
Le manque de compétitions manquait beaucoup aux Cannois qui étaient très motivés et qui se sont très bien comportés.

Championnat de Ligue PACA 3° division au Luc, le 16 mai 2004Olivier Bouchet 1er

Didier Ravin 2°
Emmanuel Quillon 3°Jérôme Tinarelli : Nicolas André (-60), Jean-Baptiste Gros (-81) étaient largement en-dessous de leur niveau et ne se sont pas classés. Didier Ravin et Olivier Bouchet, toujours en -81 kg se sont retrouvés en finale et c'est Olivier qui l'a remporté. Ce fut une belle finale où l'expérience comptait. Olivier est sélectionné pour les championnats de France. En -90 kg, Emmanuel Quillon termine 3° mais il aurait pu faire mieux parce qu'il a manqué de lucidité et cela lui a coûté la qualification.

Championnat Individuel Seniors 2° division à Lyon, le 9 mai 2004
Cédric Peny 2° [-100]
Guillaume Boy 3° [-66]
Patrick Demenech : après avoir passé une période difficile à cause de sa blessure, et, bien que n'étant pas encore à 100 %, notre Junior Guillaume Boy se retrouve dans ce championnat Seniors. Il commence à progresser et j'espère qu'il atteindra son meilleur niveau pour les derniers championnats de France au mois de juin. Guillaume a fait un très bon parcours et revient avec une médaille alors que ce n'était pas facile : je rappelle que c'est une compétition Seniors. Tout le mal que je lui souhaite c'est qu'il se retrouve à Parisil, il peut surprendre ses adversaires, il faut qu'il soit culotté, qu'il ait un Judo panache. On peut donner un objectif : terminer dans les sept premiers.
Cédric Peny termine deuxième et confirme tout le bien que l'on pense de lui. Après avoir remporté une médaille aux championnats de France corporatif et une médaille d'argent aux championnats de région PACA, Cédric obtient encore une place en finale. Maintenant, il doit se fixer un nouvel objectif : l'accession en première division. Il en a les moyens, aussi bien physique, que mental ou technique.
Matthieu Durst est malheureusement tombé au premier tour sur l'un des favoris de la catégorie après un brillant combat et il est sorti rapidement de la compétition.

Tournoi S. RICCINO à Puget, le 11 avril 2004Jean-Baptiste Gros
seul participant de CannesEric Poujeol : Jean-Baptiste Gros remporte son premier combat mais se fait surprendre dès le second par le très fort Vatrican de Monaco. Il perd ensuite son combat de repêchage suite à une erreur de jeunesse...

Grand Prix Minimes à Sisteron, le 4 avril 2004

Olivier Chiousse

Jérôme Tinarelli : Olivier fait une belle compétition. Il s'est bien remis des Inter-Régions où il avait fait une contre-performance. Une place de second c'est pas mal bien qu'il soit encore irrégulier. Il faut qu'il gomme ses erreurs et qu'il continue à travailler. On constate qu'il remonte après une baisse de régime.
Les erreurs commises par les autres minimes (Charlène Bourgain, Manon Jeanty, Sébastien Decalonne et Alexandre Giorsetti) sont déjà sanctionnées mais en Cadets ça ne pardonnera pas.

Championnat de France Juniors à Paris, le 3 avril 2004

les participants de
Cannes-Judo :

Régis Meissner [+100]

Teddy Hodiquet [-73]

Guillaume Boy [-66]

Patrick Demenech : c'est une grosse déception pour moi, je m'attendais à de meilleurs résultats, c'est le moins que l'on puisse dire... C'est vrai que l'on attendais Guillaume alors que Régis et Teddy n'ont pas démérité. En moins de 100 kg, Régis Meissner gagne un premier combat avec beaucoup d'autorité. Il a ensuite abordé son deuxième tour correctement en menant par Yuko. Sur une action, il met Ippon que l'arbitre central donne mais l'arbitre de coin l'a annulé : on ne sait pas pourquoi... Sur l'action qui suit, Régis se prend Ippon et se blesse (entorse ligamentaire bilatérale du genou), on espère que ce ne sera pas trop grave. Teddy Hodiquet fait un bon début de combat puiqu'il marque 3 Yuko et 2 Koka, malheureusement les arbitres ont été très durs avec lui puisqu'ils l'on monté à Keikoku. Le judoka qu'a rencontré Teddy a pratiqué une tactique qui l'a poussé à la faute. C'est dommage parce qu'il l'avait fait tomber cinq fois. Quant à Guillaume Boy qui était sur le podium l'an dernier, il était méconnaissable. Même si l'on peut penser que le dernier mois aurait pu lui servir pour récupérer de l'énergie, on a pu constater que ce n'était pas du tout le cas. Guillaume n'était pas dans un bon jour et il lui manquait un mois d'entraînement (suite à sa blessure). Est-il épuisé ? On peut se poser pas mal de questions... Il faudrait qu'il soit retenu pour le tournoi de France...

 

Championnat PACA Juniors à Vitrolles, le 21 mars 2004

Régis Meissner [+100] 3°

Teddy Hodiquet [-73] 3°

Tous deux qualifiés pour les championnats de France tout comme l'est déjà Guillaume Boy

Robert Tendil, président de Cannes-Judo : épreuve qualificatives pour les championnats de France, nous avions plusieurs sélectionnés dont Guillaume Boy qui est directement qualifié vu qu'il est international Junior et numéro 1 dans sa catégorie, Régis Meissner en plus de 100 kg qui a fait une excellente place de troisième bien qu'il manque encore un peu de physique mais il est jeune, en deuxième année seulement et dans une catégorie difficile. Il lui reste encore à travailler sa vitesse et sa puissance. Dans un an il devrait être très fort. Teddy Hodiquet en moins de 73 kg est en maths sup et a quelques difficultés d'entraînement, il ne s'entraîne quasiment plus mais sur sa classe pure de judoka (c'est un très très bon technicien et très doué) il a terminé troisième et je pense qu'il aurait largement pu arriver en finale où on ne sait pas ce qui se serait passé parce qu'en demi-finale il a été un petit peu "volé", je n'aime pas employer ce mot mais bon, ça a été un petit peu le cas quand même, mais c'est une autre histoire. Jean-Baptiste Gros, première année Junior, pour le première fois en moins de 81 kg (il vient des 73), a fait un excellent parcours, il a remporté son premier combat, perdu le deuxième, gagné le troisième et reperdu ensuite. Il n'est pas qualifié pour Paris mais c'est un jeune judoka en devenir et je pense qu'il sera très fort un jour parce qu'il est très travailleur et très sérieux. François Lagalla qui est en sport-études à Marseille et qui termine septième. Il a très bien travaillé et gagné plusieurs combats mais il fait une faute en se laissant prendre au sol. C'est dommage parce qu'il pouvait au moins accéder à la cinquième place.
Bilan global, nous avons trois qualifiés pour Paris à l'INJ : Régis Meissner, Teddy Hodiquet et Guillaume Boy mais ce dernier, actuellement blessé au coude pourrait ne pas participer. Nous aurons la réponse dans quelques jours.

Championnat par Equipes 3° division à Cannes, le 14 mars 2004

Cannes-Judo champion PACA
Patrick Demenech : en l'absence des leaders de Cannes-Judo, déjà qualifiés, nous avons présenté en troisième division, une équipe expérimentée, composée par des garçons comme Olivier Bouchet, Didier Ravin et les frères Battesti, avec Nicolas et Marc.
Cette équipe s'est bien illustrée en remportant le championnat PACA avec brio puisqu'elle s'est permis le luxe de ne pas présenter le dernier combattant en finale.
Le parcours a été le suivant : au premier tour, Cannes-Judo bat Aix Université Club par 3 à 1, au deuxième tour, nous battons le Stade Laurentin avec le même score. En demi-finale, nous battons l'ASPTT de Toulon par 3 victoires à 1 et, en finale, Cannes-Judo bat l'ASBTP de Nice, également par 3 victoires contre 1.
Je félicite cette équipe qui a travaillé avec beaucoup de sérieux et qui a développé un judo de qualité. Ca a été un bon entraînement pour certains et ça va peut être donner l'envie à d'autres d'essayer de décrocher leur place pour les deuxième division...

Championnat par Equipes 2° division à Cannes, le 14 mars 2004

Cannes-Judo, déjà qualifié pour la finale à Paris,
ne participe pasPatrick Demenech : Cannes-Judo, Champion PACA, avait déjà obtenu la qualification pour la finale à Paris et n'a donc pas participé à cette rencontre

Xè Open International Juniors de Sens, le 29 février 2004
Guillaume BOY : 1er

Championnat 2° division à Marseille, le 22 février 2004
Cédric Peny 2° [-100]
Eric Poujeol 2° [-73]
Matthieu Durst 3° [-90]
Daniel Ravin 7° [-81]
qualifiés pour l'inter-région

Patrick Demenech : Cannes-Judo a présenté un combattant dans pratiquement toutes les catégories. Dans cette journée, se sont illustrés : Eric Poujeol en moins de 73 kg puisqu'il arrive jusqu'en finale. Il est donc vice-champion PACA. C'est une bonne performance pour Eric dans la mesure où, après le titre de champion départemental, il change de catégorie cette année. Cette médaille d'argent est de bonne augure pour la suite de sa carrière parce qu'il a encore de belles années devant lui. Il peut maintenant se donner pour objectif de monter aux championnats de France. Il en a les moyens.
Egalement médaille d'argent pour Cédric Peny en moins de 100 kg. Cédric a fait un championnat sérieux mais il se fait surprendre en finale en faisant une erreur. Il est sur la lancée de son bon début de saison. On espère qu'il obtiendra une médaille aux championnat de zone mais au minimum une qualification pour les championnats de France.
Médaille de bronze pour Matthieu Durst en moins de 90 kg. C'est un bon résultat pour Matthieu qui fleurtait depuis plusieurs années avec les qualifications de zone. C'est intéressant pour lui parce qu'il va participer à un beau championnat et pourquoi pas créer une surprise. Il en a également les moyens.
On peut aussi citer la belle compétition de Daniel Ravin qui se qualifie également en terminant septième en moins de 81 kg, une catégorie qui est très élevée.
Par contre, mauvaise surprise pour Emmanuel Quillon qui avait largement le potentiel pour se qualifier mais qui est passé à côté de sa compétition.

Championnat par équipes Cadets à Marseille, le 22 février 2004
Patrick Demenech : Cannes-Judo alignait deux équipes Cadets dont l'une qui n'était représentée qu'avec des médaillers régionaux. Malheureusement, cette belle équipe a pêché par manque de confiance et ils ont laissé passer une occasion de monter à Paris.

Championnat Inter-régions Cadets, le 15 février 2004
Nicolas Portebois 5°
Elodie Coursia 7°
Patrick Demenech : les Cannois ont été impressionnés par le niveau de la compétition et beaucoup d'éléments ont perdu leurs moyens. Je citerai en particulier Norwan Banguina qui est dans une catégorie relevée mais il n'a pas pu démontrer son talent. On doit toutefois noter la belle compétition de Nicolas Portebois qui est battu dès le premier tour sur une erreur d'arbitrage que je tenais à signaler. Il a quand même remonté tous les repêchages et termine à une brillante cinquième place. C'est dommage parce qu'il avait réellement les capacités d'aller aux Championnats de France. Chez les filles, il convient de féliciter Elodie Coursia qui a fait un très beau championnat. Elodie est en train de remonter, de progresser et c'est de bonne augure pour l'année prochaine.

Championnat PACA par équipes Juniors à Bougainville, le 14 février 2004

Cannes-Judo Champion PACA

Régis Meissner + 81
Jean-Baptiste Gros - 81
François Lagalla - 81
Teddy Hodiquet - 73
Guillaume Boy - 66
Sébastien Chiarri - 60
Valentin Thurier - 60

Parcours des Cannois :
Cannes-Judo bat Entraigues 3-2
Cannes-Judo bat Toulon 3-2
Cannes-Judo bat Monaco 4-1
Cannes-Judo bat St Laurentin 4-1
Finale :
Cannes-Judo bat La Garde 3-2

Patrick Demenech : l'objectif de l'équipe de Cannes-Judo était la qualification pour Paris. Deux équipes sont qualifiées pour le Championnat de France et nous revenons avec la médaille d'or du titre de Champion PACA. Ce championnat était difficile avec de belles équipes mais on a fait preuve de solidarité et à chaque fois, on a su rétablir lorsque nous étions malmenés. Il y avait toujours un des éléments qui rattrapait les erreurs des autres. Maintenant et pendant trois mois, il va falloir travailler pour présenter la meilleure équipe à Paris. Pour certains éléments, leur place est indiscutable mais pour d'autres, il va falloir qu'ils confirment leur poste. Il va falloir se fixer un objectif pour Paris et il faudrait faire aussi bien que l'année dernière (5° du Championnat de France).
Patrick, n'y a-t-il pas moyen de décrocher un podium ? Je pense qu'avec un gros travail derrière pendant trois mois, un travail personnel dans les moins de 60, il est vrai que l'équipe peut atteindre le podium. On va travailler et tout mettre en œuvre pour y arriver mais ce ne sera pas facile. Il faut que chacun aille chercher sa place, actuellement, nous repartons à zéro. On ne sait pas quelle équipe sera présente à Paris. Les décisions se prendront au fur et à mesure. Je déciderai. Dans la catégorie des moins de 81 kg, Cannes-Judo présentait deux judokas de bonne valeur avec François Lagalla et Jean-Baptiste Gros. Il est vrai que François a l'habitude des championnats par équipe puisqu'il a été champion de France par équipes Cadets et c'est lui qui a été aligné au premier combat où il s'est battu remarquablement. J'ai fait rentrer Jean-Baptiste au deuxième combat pour lui montrer que je comptais sur lui et il a largement rempli son contrat. J'ai ensuite laissé la place à François. Dans cette catégorie, nous avons deux bons judokas mais malheureusement, il n'y a qu'une place. Ils ont l'occasion de prouver leur valeur au prochain championnat inter-région Juniors.
Je compte énormément sur ces deux jeunes.

Robert Tendil : sur 17 équipes participantes et dans une compétition très difficile, Cannes-Judo décroche la première place devant le Judo Club Gardéen, une équipe du Var, Monaco et le Stade Laurentin. Seules deux équipes sont qualifiées pour Paris et Cannes-Judo représentera encore une fois la Ville de Cannes à Paris. Ils ont brillament gagné et se sont tous bien comportés. Guillaume Boy a gagné tous ses combats très facilement, mais il est vrai qu'il est international junior. Très bon comportement également de Teddy Hodiquet, de Jean-Baptiste Gros, de François Lagalla, de Régis Meissner, de Valentin Thurier et de Sébastien Chiarri (qui avait fait un régime très sérieux pour aider l'équipe en moins de 60 kg) qui nous offre la victoire en finale. Ce régime très dur l'avait fatigué mais il nous a apporté le point de la victoire. Tout le monde est très content. Avec les Seniors, cette année nous avons encore deux équipes qui iront à Paris.

XIIè Grand Prix de la Ville d'Antibes, le 08 février 2004

Nourhene Gacen 1°
Olivier Chiousse

Anthony Doly 1°
Coralie Jeanty 2°
Jean Depiero 2°
Fiona Guarinos 3°
Christian Bonfils 3°
Anthony Guarinos 5°

Jérôme Tinarelli : contrairement à Monaco, nos jeunes judokas avaient visiblement plus envie, ils ont étés plus saignants et les résultats ont été au rendez-vous.
Les poussins se sont également bien comportés bien que pour certains, c'était leur première compétition. Ils n'ont pas eu peur, ils se sont comportés en judokas, ils ont essayé de faire du Judo, pour quelques uns ça a bien marché et il faudra les surveiller parce qu'ils risquent d'être pas mal plus tard...

Tournoi Minimes de St-Raphaël, le 01 février 2004
Camille Pean 3°
Florian Lemière 3°
Alexandre Giorsetti 5°
Michel Schumayer 5°
Olivier Chiousse-Andrieux 5°
Rémi Bockaert 5°
Patrick Demenech : on a réussi à déplacer un gros groupe puisqu'il y avait dix minimes garçons. Félicitations à Florian Lemière qui obtient une médaille de bronze et se qualifie pour la finale du Grand Prix. Belle compétition de Camille Pean qui fait également troisième. Elle travaille et elle progresse. Comportement agréable d'Alexandre Giorsetti et de Michel Schumayer qui perdent pour la médaille de bronze. Rémi Bockaert fait aussi un beau parcours et termine cinquième, tout comme Olivier Chiousse. Il convient de revoir le groupe pour le prochain combat qui se déroulera à Sisteron où j'espère y déplacer tout ce groupe.

Championnat Cadets-Cadettes au Luc, le 25 janvier 2004

Nicolas Portebois 2° -55
Norwan Banguina 2° -60
Bastien Cimaz 3° -66
Lucas Dalhem 3° -73
Romain Bolignano 2° -90

Elodie Coursia 3° -52
Blandine Henry 5° -63

Patrick Demenech : bonne prestation des Cannois qui ramènent 6 médailles donc nous avons six qualifiés pour le championnat inter-région. Nicolas Portebois a commencé le championnat laborieusement mais il s'est bien repris ensuite. Norwan Banguina est à créditer d'un judo très technique qui a permis de marqué plusieurs ippon. Bonne prestation de Bastien Cimaz qui a fait preuve de beaucoup de courage. Lucas Dalhem s'est bien battu pour atteindre la place de troisième. Romain Bolignano a eu le mérite d'être présent dans sa catégorie où il y avait peu de participants.
Elodie Coursia a fait un très bon championnat dans la mesure où elle était malade et elle a fait preuve de beaucoup de courage en allant au bout de ses limites. Blandine Henry, blessée au genou, à également fait preuve de beaucoup de courage.

Championnat Départemental Seniors à Carros, le 25 janvier 2004

Juan Fernandez 5° -60
André Nicolas 5° -60
Cyril Gonzalez 3° -66
Eric Poujeol 1°
Didier Ravin 5°
Daniel Ravin 7°
Matthieu Durst 2° -90
Emmanuel Quillon 3° -90

Stéphanie Mariage 3° -63
Valérie Langlois 3° -63

Patrick Demenech : bon comportement des Cannois et principalement de Cyril Gonzalez qui revient à la compétition et décroche une médaille de bronze. Eric Poujeol ramène le titre dans une catégorie qui est nouvelle pour lui. Petit à petit il trouve ses marques. Il doit maintenant confirmer mais il s'entraîne bien et il n'y a pas de raison que ça ne marche pas. On peut également noter le bon comportement de Daniel et Didier Ravin dans une catégorie très forte. Daniel échoue de justesse pour la médaille de bronze et Daniel a failli créer la surprise dès le premier tour mais malheureusement, il s'est relaché et termine septième de la compétition. Matthieu Durst reprend un peu confiance en lui et termine avec une médaille d'argent. Dans la même catégorie, come back de Emmanuel Quillon après plusieurs années sans compétition : il ramène le bronze.
Bon comportement également de nos filles avec Stéphanie Mariage et Valérie Langlois qui terminent ex-æquo sur la troisième marche du podium.

Challenge Prince Héréditaire Albert à Monaco, le 24 janvier 2004

Christian Bonfils 3°

Jérôme Tinarelli : nos compétiteurs n'étaient pas très en forme, un peu fatigués mais surtout pas assez guerriers et ils ne se sont pas assez battus

Critérium Minimes, Cannes le 18 janvier 2004
Olivier Chiousse 3°
Le commentaire de Jérôme Tinarelli : Bonne troisième place d'Olivier même s'il avait largement les capacités de décrocher le titre. Il a fait une grosse erreur en demi-finale, une erreur qu'il ne doit pas faire.

Critérium Benjamin(e)s, Cannes le 18 janvier 2004
Christian Bonfils 5° [-66]
Fiona Guarinos 5° [-40]

Le commentaire de Jérôme Tinarelli : bonnes cinquièmes places pour Fiona et Christian qui se retrouvent à un pas du podium à ce niveau de la compétition. C'est un bon résultat parce que ces deux jeunes progressent petit à petit. Un meilleur résultat s'obtiendra en travaillant beaucoup et en ne se laissant pas décourager. Camille (Pean) qui est forte peut obtenir de meilleurs résultats en s'accrochant. Après une défaite, il faut mettre les bouchées doubles. Il faut être motivé(e)s encore plus au lieu d'être découragé(e)s.


Juniors, Cannes le 18 janvier 2004

Régis Meissner 3° [-100]Le commentaire de Jérôme Tinarelli : Régis obtient une bonne troisième place mais, c'est certain, il pouvait gagner ! Il a fait exactement la même erreur contre le même gars lors des département. A ce niveau là, c'est inadmissible. Ceci dit, il est sérieux, il en veut, il travaille, il écoute beaucoup et il applique. Avec son travail, il finira par y arriver s'il ne commet pas à chaque fois les mêmes erreurs.
Jean-Baptiste (Gros) a manqué de concentration et d'attention dès le premier combat. Il s'est bien comporté lors des repêchages. Il échoue pour la place de trois alors qu'il mène jusqu'à 20 secondes de la fin où il lance l'attaque de trop. Pourtant, il le sait ! Il a un judo trop généreux et il faut qu'il se contrôle. Il doit forcer un peu plus son kumikata et travailler son physique pour éviter d'attaquer trop à chaque combat avec le risque de se faire contrer où de prendre une pénalité qui lui font perdre les combats qu'il devrait gagner. Alexandre (Laprevotte) termine 7° alors qu'il a les capacités pour faire le podium. A sa décharge, avec les études, il ne s'entraîne qu'une fois par semaine. Il y a une différence physique énorme et c'est cela qui a fait la différence.
Là aussi, il ne faut pas se décourager et continuer à travailler, ils vont être forts.

Championnat de France corporatif à Paris, le 17 janvier 2004
Cédric Peny 3° -100

Patrick Demenech : Sélectionné de Cannes-Judo, Cédric, qui représentait l'entreprise La Poste a confirmé ses progrès en s'octroyant une magnifique médaille de bronze. Je peux vous assurer qu'un championnat de France n'est jamais facile, que ce soit fédéral, UNSS, universitaire ou corporatif. J'espère que cela va le motiver et qu'il va poursuivre ses efforts pour devenir encore plus performant.

Championnat de France 1° division par équipes à Paris, le 11 janvier 2004

Poule 2 :
Dijon 5 - 2 Cannes
PSG 6 - 1 Cannes
Thiais 4 - 3 Cannes
Classement :
1. PSG - 2. Dijon - 3. Thiais
4. Cannes

Patrick Demenech, après la rencontre : nous avons la confirmation que le groupe est en progrès et notre équipe qui a su évacuer le stress qui était compréhensible. L'équipe a fait preuve de solidarité malgré trois défaites qui étaient prévisibles. Notre équipe est homogène et peut prétendre à la remontée en première division au mois de juin. Bon comportement de Cédric Peny qui totalise deux victoires sur trois combats, une victoire sur trois pour Jérôme Tinarelli, Mathieu Durst et Eric Poujeol. L'expérience est enrichissante pour l'avenir...
Patrick Demenech, le 7 janvier 2004 : « L'objectif pour ce championnat est avant tout de pratiquer un beau judo, un judo panache et de faire souffrir au maximum les grosses cylindrées que nous devrons affronter. Nous allons profiter de ce grand rendez-vous pour créer un dynamisme de groupe qui nous servira tout au long de la saison. »

Mandelieu, le 21 décembre 2003
Olivier Chiousse
1er
Coach : Jérôme Tinarelli : Olivier a remporté tous ses combats par ippon.

X° Tournoi International de Monaco, le 14 décembre 2003
Guillaume Boy 5°
Jérôme Tinarelli 5°

Patrick Demenech : excellent comportement de Guillaume dans une compétition très relevée. Il est tout à fait normal qu'il ait des hauts et des bas dans une saison comme celle là mais rappelons-le, il n'est encore que Junior et je pense qu'il était le seul dans ce cas à Monaco. Il a fait de bonnes compétitions, il a aussi fait des erreurs mais le plus important est d'être à la hauteur le jour J, celui des championnats de France Juniors...


Tournoi National de Nantes, le 6 décembre 2003
Guillaume BOY : 3°
Patrick Demenech : Guillaume a fait preuve d'efficacité et de talent jusqu'en demi-finale où il est entré dans un excès de confiance et il s'est fait surprendre par un camarade du pôle dont il n'en souffre pas habituellement. Un morote-gari a eu raison de lui alors qu'il ne s'y attendait pas. Guillaume a su se ressaisir et a fait preuve de mental où un super uchi-mata à gauche lui donne la place de troisième. Toute la journée, Guillaume a pratiqué un excellent judo, très technique et spectaculaire. A part la demi-finale, il a été exemplaire et il faudra qu'il en tienne compte pour le reste de la saison.

Championnat universitaire à Nice, le 3 décembre 2003
Géraldine Lauga [-60]
Matthieu Durst [-90]

Championnat académique UNSS à Nice, le 3 décembre 2003
Régis Meissner [-100]
Yann Bommelaer [-46] 2°
Nicolas Portebois [-55] 3°
Norwan Banguina [-100] 2°
Sandra Guillaume [-73] 3°


Critérium Benjamin(e)s à Mandelieu, le 30 novembre 2003


Christian Bonfils 2° [-66]
Guyot 3° [-66]
Negeais 2° [-46]
Anthony Doly 3° [-34]

Fiona Guarinos 2° [-40]
Casanova 1° [-36]
Patrick Demenech :
Bon comportement général des benjamin(e)s où on a pu constater qu'ils se sont mieux comportés au championnat départemental qu'au championnat de district. Nous verrons maintenant ce que cela va donner au championnat régional, ce que vont faire ces jeunes qui ont compris certaines choses, qui ont bien travaillé sur le plan technique. Ce sont ceux qui mettent le plus souvent le kimono qui sont sortis du lot. A méditer.

Championnat d'académie à Marseille, le 29 novembre 2003
François Lagalla
[-81]sélectionné pour les championnats de France


Grand Prix Minimes de Cannes, le 23 novembre 2003

Olivier Chiousse 3°
Michel Schumayer 3°
Fe 2°

Patrick Demenech :
Bonne participation des Cannois que ce soit sur le plan quantitatif ou qualitatif. Ils se sont bien défendus et on retiendra la medaille de bronze de Schumayer auteur d'une très belle prestation et j'espère que cela lui permettra de se décontracter d'avantage pour la suite. Médaillé également, Olivier Chiousse fait pour l'instant une belle saison (rappelons qu'il a gagné à Embrun). Il en veut énormément, il s'entraîne beaucoup. Autre médaille pour Fe qui prend la médaille d'argent.

Championnat Individuel de Carros, le 09 novembre 2003

Elodie Coursia 2°
Emilie Barbet 3°
Blandine Henry 5°

Romain Bolignano 1er
Norwan Banguina 2°
Nicolas Portebois 2°
Lucas Dalhem 2°
Mathias Capdeville 3°
Yann Bommelaer 3°

Teddy Hodiquet 2°
Régis Meissner 2°
Alexandre Laprevotte 3°
Lucas Dalhem 3°
François Lagalla 5°
Patrick Demenech : Bon travail en général des judokas cannois notamment avec les cadets, mis à part deux ou trois qui ont craqué en demi-finale ou en finale alors qu'ils auraient pu ramener une médaille d'or mais j'espère que cela va leur servir de leçon et qu'ils iront jusqu'au bout en championnat régional. Si l'effectif avait été au complet, nous aurions obtenu plus de médailles mais globalement, le bilan est positif. Il faut toutefois continuer à travailler pour être performants en région.
On a pu également constater que ceux qui ont participé au stage Shin-Ghi-Tai sont un petit peu plus en avance par rapports aux autres.

Tournoi de Venezia (Italie), le 02 novembre 2003

Guillaume BOY : 3°

4° Tournoi Henri Courtine, le 02 novembre 2003 à Vallauris

Olivier Chiousse 1er

Championnat 1° division, 01 et 02 novembre 2003 à Paris
Jérôme TINARELLI : 9°

Patrick Demenech : Participation de Jérôme Tinarelli en - 90 kg qui à hérité d'un tableau très intéressant. Il butte au deuxième tour contre le futur vice-champion de France (Fabre) un garçon solide et costaud qui possède un Judo très difficile à manœuvrer. Jérôme s'est fait surprendre sur une attaque (sumi-gaeshi) où il prend waza-ari. Ensuite, Jérôme a fait le forcing pendant tout le combat, il a déstabilisé son adversaire à tel point que celui-ci a pris deux sanctions. Je pense que son adversaire aurait dû être sanctionné d'avantage mais les arbitres en ont décidé autrement. Je reste un petit peu sur ma faim. Jérôme est repêché puisque son adversaire va en finale. Lors du premier combat de repêchage, Jérôme a été assez expéditif il nous sort un magnifique yoko-tomoe-nage et marque ippon d'une pureté très rare, très très beau... Au deuxième tour de repêchage, il perd contre un judoka de Maisons-Alfort, très physique avec un Judo croisé. Jérôme n'avait pas beaucoup de solution sur ce combat. Si je dois faire un constat général, Jérôme est en progrès. Contrairement à l'an dernier, je trouve que c'est devenu accessible. Le travail qu'il fournit depuis deux ans commence à payer et il faut qu'il continue en ce sens, il faut qu'on s'entraîne et que l'on développe des kumi-kata particuliers avec un peu plus de puissance, trois kilos en plus. En faisant cela, Jérôme peut faire quelque chose de bien d'ici deux ans. Il faut qu'il soit patient et qu'il continue à bosser.

Tournoi de Bergamo (Italie), le 01 novembre 2003

Guillaume BOY : 1er

Jean-Baptiste GROS : 3°

2° Tournoi d'Embrun, le 26 octobre 2003

Olivier Chiousse 1er
Jérôme Tinarelli : excellente prestation d'Olivier qui obtient toutes ses victoires par ippon.

Sélection Districts, le 26 octobre 2003 à Vallauris
-34 kg : Malbranque (2)
-34 kg : Becker (3)
-42 kg : Cédric Calvez (3)
-46 kg : Nigris (1)
-46 kg : Kevin Pilet Desjardins (3)
-60 kg : Mlinde (1)
-66 kg : Christian Bonfils (3)
-66 kg : Guillot (3)

Patrick Demenech : Bonne participation des jeunes Cannois puisque l'on obtient plusieurs médailles et on fait partie des clubs les plus performants du district et cela est bien puisque nous sommes présents dans toutes les catégories d'âge y compris dans les petites catégories d'enfants. Notre rôle de club formateur débute en Benjamins et on peut s'apercevoir que nous sommes présents. On ne citera personne en particulier mais ils ont tous été exemplaires. Nous avons un bon petit groupe qui travaille plus sérieusement sur le tatami.

Tournoi de Caen, le 19 octobre 2003
Guillaume BOY : 1er

Patrick Demenech : Plusieurs Cannois étaient concernés (sélectionnés soit par les poles, soit par la région PACA). Très brillante place de premier de Guillaume Boy en -66 kg. Il confirme la saison dernière, il gagne le premier tournoi national et on espère que cette première place va en amener d'autres ! A noter aussi le bon comportement de Teddy Hodiquet qui perd au quatrième tour en -73 kg.

Tournoi de Girone (Espagne), le 19 octobre 2003

Cédric PENY : 1er

Jérôme TINARELLI : 2°

Patrick Demenech : Cédric Peny décroche le titre en +90 kg après avoir fait un très beau championnat, il a été très courageux et a eu un sursaut d'orgueil en finale puisqu'il perdait mais à la fin le mental a pris le dessus sur tout le reste. Toute la journée, il a battu des garçons qui pesaient 120-130 kg alors que lui n'en fait que 92. Félicitations à Cédric, j'espère que ce sera un déclic pour lui.
Deuxième place pour Jérôme Tinarelli qui n'était pas aussi explosif qu'au tournoi de Marseille mais il a tout de même accédé à la finale grâce à son métier. En finale, il n'a pas réussi à trouver l'ouverture sur un Espagnol qui était très costaud. Cette médaille d'argent est de bonne augure pour les championnats de France première division qui arrivent...
A noter aussi la cinquième place de Didier Ravin en -81 kg. Il a fait un championnat sérieux mais il perd en demi-finale. Il a fait beaucoup de progrès mais il faut qu'il confirme maintenant.

Tournoi des Chataignes au Luc, le 18 octobre 2003
Emilie BARBET : 3°Patrick Demenech : chez les cadettes, il faut noter la troisième place d'Emilie Barbet. Il m'a été dit que les Cadets ont fait preuve de beaucoup de courage tout au long de la journée et qu'ils se sont sortis les tripes.

9° Tournoi International par équipes à Neuchâtel (Suisse), le 12 octobre 2003

Cadettes : 3°

Minimes M : 2°

Patrick Demenech : Au niveau du voyage, tout s'est bien passé, vingt Cannois ont fait le déplacement et étaient encadrés par Daniel Pinatel, Alain Demenech et moi-même. De nombreux pays participaient à ce tournoi (Roumanie, Autriche, Allemagne, Espagne, France...). Nos jeunes Cannois se sont bien comportés. Chez les filles, belle troisième place de nos jeunes Cadettes qui, malgré une petite différence d'âge, ont su s'octroyer une belle médaille de bronze. Mention spéciale pour Elodie Coursia, Laura Demenech et Blandine Henry. Bon travail en général de nos jeunes garçons dans l'équipe des moins de 14 ans puisqu'ils ont terminé deuxième après avoir fait quatre combats. Pour notre équipe Cadets, ça a été un peu plus difficile : les garçons ont pu constater qu'ils manquaient de combativité et de puissance face à des adversaires redoutables tels que les Roumains ou les Allemands qui nous ont posé énormément de problèmes, mais j'ai beaucoup apprécié leur réaction au dernier tour contre les Roumains où ils ont fait preuve de combativité après une journée très difficile pour eux. Cela leur sera profitable pour la saison et les années futures.

Tournoi International de France à Lyon le 05 octobre 2003

première sortie internationale de Guillaume BOY

Patrick Demenech : on a pu constater un peu de tention sur notre élève Guillaume Boy pour sa première sortie internationale. C'est dommage parce que s'il avait pu se libérer et démontrer toutes les qualités qu'il a en Judo, il aurait été beaucoup plus loin dans ce tournoi. Il passe les deux premiers tours en battant un Hollandais par ippon sur uchi-mata, ensuite il domine un Portugais avec un autre ippon suite à une erreur de ce dernier qui s'allonge sur le dos. Très opportuniste, Guillaume l'a immobilisé. Au troisième tour, il affronte un Polonais expérimenté (qui terminera troisième) et il n'a pas su se libérer, il n'a pas attaqué et a pris des sanctions. C'est dommage car ça lui a coûté la victoire. En repêchage, il est battu par un Russe très fort qui lui a fait subir son Judo. Ce résultat nous laisse un peu un goût amer parce que l'on n'a pas vu le Guillaume des grands jours. Un bon Guillaume serait allé beaucoup plus loin et je pense que le podium aurait été largement à sa portée. Il faut noter que cet échec, parce que c'est un échec, est dû aussi en partie au gros changement qui est intervenu en ce début de saison (lieu d'habitation, environnement...). Ce tournoi va lui permettre de réagir un peu. On espère qu'il fera une bonne saison.

Tournoi International de Marseille le 21 septembre 2003

2°Jérôme TINARELLI

Ce tournoi international, labellisé par la Fédération Française de Judo, réunit les meilleurs combattants Français et de nombreuses équipes nationales étrangères (Algérie, Suisse, Belgique, Italie, Biélorussie...)

Patrick Demenech : Eric Poujeol combattait pour la première fois en individuel a éprouvé des problèmes physiques dus au changement de catégorie. Il faut qu'il prenne de la puissance et qu'il se lache de plus en plus dans ses techniques. S'il travaille bien ces deux points importants, il pourra faire quelque chose de bien dans cette catégorie. Eric a quand même fait quatre combats et a perdu au troisième tour et perd ensuite au repêchage. Comportement acceptable.
Jérôme Tinarelli a fait un brillant championnat. Il était axé sur l'attaque, il a énormément lancé et attaqué. On a pu constater qu'il avait beaucoup travaillé cet été et qu'il était en avance par rapport aux autres sur le plan de la condition physique, il a du rythme et tient bien les cinq minutes. Maintenant, il faut qu'il arrive à se lacher à droite, qu'il attaque plus avec son morote, chose qu'il ne fait pas encore. Il réussit néanmoins une brillante deuxième place et a été surpris en finale par un Italien mais dans l'ensemble, bon comportement de Jérôme. Cette année sera peut être encore meilleure que la saison passée. C'est ce que l'on espère.
A force de ne pas vouloir être le meilleur,
on finit par ne plus être bon...

© Cannes-Judo
Tous droits réservés
Aucune reproduction partielle ou totale
sans accord écrit de l'auteur.

site hébergé par Online

pour un meilleur confort de navigation dans le site, il convient d'utiliser le système à haut débit ADSL

Ponctuellement, quelques photos ont été capturées dans le web. Soucieux des copyright, nous avons indiqué l'auteur de la photo lorsqu'il est connu de nous. Faites nous savoir si vous désirez que telle ou telle photo soit retirée de notre site ou indiquez nous l'auteur et il sera mentionné.